The Lair's Legacy

Hub de plusieurs RP
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fiche] Sarah Araz

Aller en bas 
AuteurMessage
Varegue

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 18

MessageSujet: [Fiche] Sarah Araz   Mer 5 Sep - 19:39

Nom// Araz

Prénom// Sarah

Surnom// "Greywolf" : Nom de code sous l'autorité de l'UN, "Wolf" : nom de code auprès des SAS.

Age// 20 ans (2316), 23 ans (2319)

Origine// Erbil, Kurdistan, Irak

Nationalité// Irakienne (avant la chute du pays), Britannique

Affiliation// Special Air Service (SAS), Forces Armées Britanniques, Forces Spéciales des Nations Unies.

Psyché// Patiente comme doit l'être un sniper, elle arrive malgré son passé douloureux à être souriante et positive. Courageuse mais très prudente, elle évite d'agir sur des coups de tête, bien que ses convictions peuvent la pousser à faire autrement. Elle possède une grande détermination, un bon sang-froid et n'a jamais peur du combat. Sarah reste quand même ouverte aux autres à qui elle apparaît comme assez sociable, soucieuse des autres, confiante d'elle-même malgré son extrême prudence, respectueuse mais légèrement misandre. La majorité des efforts de Sarah sont tous dans un même but : retrouver sa terre natale.

Equipement// - Fusil de précision allemand H&K PSG-1 Mk.IV
Caractéristiques : Fusil à verrou, cartouches de 10 balles, portée pratique de 600 à 1800 mètres.
- Revolver allemand Korth Combat Model 2267
Caractéristiques : Douze coups, calibre à balles perçantes.

Lien Familiaux// - Parents morts, frère disparu, aucune nouvelle de sa famille étendue.
- Père adoptif, encore en vie, Colonel chez les SAS.

Background// Les nouvelles de l'arrivée d'une force extraterrestre sur Terre n'effrayait pas une jeune Sarah de cinq ans qui pensait, comme le faisait sa famille, que cette menace serait éradiquée en peu de temps par l'ensemble des gouvernements. Jamais eurent-ils aussi tort, et ils le comprirent une poignée d'années plus tard, quand les EPVS se présentèrent aux portes du pays. Erbil fut victime d'une attaque rapide, soudaine, surprenante. L'Irak n'allait pas être l'exception et allait tomber tous comme les autres pays avant. Sarah n'allait pas être l'exception et allait perdre sa famille tous comme les autres enfants avant, mais elle, il lui fut donnée la chance de survivre. L'enfant de huit ans aurait fini comme la plupart de sa famille si ce n'était pas grâce à l'intervention d'un britannique des SAS, en mission pour essayer de minimaliser les pertes. Les zones où les hélicoptères et avions de transport s'étaient posées étaient bondées de mondes fuyant cette horreur, essayant de s'en sortir. Le jeune agent SAS ne sut contenir son émotion alors qu'il se devait de tenir la bannière empêchant les gens de passer, quand il vit une mère porter son enfant de huit ans et la tendre vers lui pour qu'elle ait une chance de survivre. Peu de temps après, ils durent s'en aller, n'ayant plus de place, et eurent à abandonner les malchanceux à leur triste sort.

Encore bouleversée par cette perte, son arrivée en Angleterre n'arrangea pas les choses. Perdue, sans sa famille, en des terres étrangères, ne comprenant pas la langue autoiur d'elle, la seule personne qui pouvait lui donner un peu de réconfort était étrangement le soldat britannique qui l'avait sauvé. Ce dernier, sous la demande du service d'accueil de réfugiés, avait l'autorisation de venir lui rendre visite et d'essayer un peu de s'occuper d'elle et de la sortir de son mutisme et de son isolement. Dans les conditions spéciales et lois éditées à la vue des évènements récents et des nombres d'orphelins éclatant avec l'invasion, il eut la capacité, accompagnée de la volonté, de l'adopter et d'en faire sa fille. La faisant quitter ce sinistre refuge en désordre, il la fit vivre chez lui, et insista à ce qu'elle garde son nom de famille pour qu'elle puisse se rappeler d'où elle vient, chose à laquelle il tenait. Alors qu'il montait les grades dans l'armée, le soldat, Rickard de son prénom, voulut qu'elle puisse elle aussi plus tard se battre et servir la cause humaine, peut-être pour qu'elle puisse trouver une sorte de vengeance à ceux qui l'arrachèrent de sa famille.

C'est pourquoi il la signa, quand elle avait douze ans, dans un programme en coopération avec plusieurs nations et l'ONU pour créer à partir d'adolescents les futures générations de soldats destinés à être les héros de demain et donner un espoir pour l'humanité. Enhardie par son père adoptif qui l'influença grandement, elle plaça beaucoup d'assiduité et de sérieux dans les programmes et s'y impliqua complètement. Que ce soit épreuves physiques ou apprentissage des langues, elle se montra digne du nom qu'on souhaitait lui donner. C'est durant cet entraînement que la femme qu'elle est actuellement se forgea. Elle eut à faire à de nombreuses rivalités avec ses "camarades" que plusieurs sous-estimèrent car elle est une fille et n'hésita pas à se battre avec eux comme le ferait deux garçons. Les instructeurs ne limitèrent pas ces chamailleries qu'ils jugèrent bénéfiques, et seul son père pouvait parvenir à calmer ses hostilités. Jugée prête et faisant partie de la première série d'entraînés à être admis pour les modifications, elle reçut ses nanomachines et apprit en peu de temps à les maîtriser. Son potentiel lors des entraînements fut prouvé et dédoublé, et Sarah fit partie des rares jeunes soldats jugés comme prêts à rencontrer le champ de bataille, alors qu'elle avait comme eux 18 ans. Incorporée chez les SAS à cause de l'absence d'unités spéciales de l'ONU qui pourrait regrouper cette nouvelle génération de soldat, elle fut quand même envoyée dans ses premières missions en Suède, Tchéquie, Slovénie, Italie, Autriche et Israël notamment, en Chine et en Corée également plus à l'Est.

Wolf étant son nom de code sur les SAS lui donnaient, Greywolf fut celui que l'administration militaire de l'ONU enregistrèrent et qu'on lui donnait en général. Son amour pour les loups justifit cela et c'est ce surnom qui rappelait quand on parlait d'elle ses exploits et ses faits d'armes. Devenant très jeune une éminente agent des SAS, elle se taillait sa légende sur les champs de bataille en affrontant cet ennemi dans cette guerre qui semblait sans espoir.

Skip 2319: Déployée à maintes reprises sur le front, la jeune kurde ne connut que très peu de répit et l'Italie devint durant ces dernières années une sorte de nouvelle maison. En plus de la ligne de front Milanaise, elle connut deux missions spéciales au Sinaï aux côtés des forces égyptiennes de la Dawriya et au front Allemand où elle s'enquit de la stratégie Laserjagd employée depuis un moment et qui se révèle efficace pour maintenir la ligne. Les contacts avec son père se faisaient de moins en moins fréquents, particulièrement quand celui-ci monta en grade au sein des S.A.S. pour devenir Major-Général au sein de l'armée britannique et membre de la HIGHCOM des Nations Unies, quittant alors définitivement le champ de bataille pour se spécialiser dans l'expertise stratégique. De son côté, Sarah fut promue au rang de Sergent-Major, gardant son activité sur le terrain, mais servant surtout sous les couleurs des Unités Spéciales de l'ONU.

Description physique// Sarah possède de longs cheveux blonds qu'elle coiffe en chignon lorsqu'elle met un casque mais qu'elle laisse au naturel le plus souvent. Elle possède de beaux yeux d'un bleu légèrement grisâtre, des pommettes pales mais une peau légèrement bronzée. Son corps n'est pas trop musclé et mais a surtout une forme bien athlétique et très légèrement travaillée pour une taille de 177cm. Elle porte sur son épaule droite un tatouage avec l’emblème des SAS et en dessous leur devise "Who dares wins".
En civil, les vêtements de Sarah varient énormément car elle aime changer régulièrement de style.
En service, Sarah porte une nouvelle série d'armure ASX-5, une armure classique de combat spécialement produite pour la génération prodige encadrée par l'UN.
Spoiler:
 

Informations Complémentaires// Theme : https://www.youtube.com/watch?v=1vU7XqToZso
Capacités :
- Excellente sniper sans même l'aide de quelconques nanomachines, le tir à distance est son domaine de prédilection. Lors d'une opération en Italie, les opérateurs SAS suivant son progrès parvinrent à enregistrer son plus grand succès : Tir létal sur une distance de 3900m avec un fusil ayant une portée pratique de 2000m plus courte.
- Capable de se défendre au corps à corps, elle connait de nombreuses formes de combats. Dotée d'une agilité impressionnante et d'une grande dextérité, elle peut neutraliser une menace humaine soudaine ou alors maximiser ses chances de s'en sortir face à un EPVS.
- Sarah fait partie des rares personnes à posséder la faculté d'une mémoire eidétique naturelle et supérieure. Elle fut utile lors de son apprentissage pour devenir un soldat d'exception. Entraînée afin de pouvoir être déployée sur plusieurs fronts, Sarah maîtrise parfaitement sept langues que sont, dans l'ordre de sa capacité à bien les parler, le Kurde, l'Arabe, l'Anglais, le Français, l'Allemand, l'Espagnol et le Russe, et peut comprendre deux autres que sont l'Italien et le Japonais. Sa capacité l'a grandement aidé pour ce faire.
Nanomachines : Les nanomachines qui lui furent implantées lors de la création d'une nouvelle génération de soldats lui conférèrent beaucoup de capacités afin d'essayer d'en faire un soldat d'élite pour servir la cause humaine.
- Vision scotopique, elle peut voir dans le noir sans aucun problème et possède également une vision excellente.
- Réflexes décuplés, elle possède un temps de réaction très court et peut très vite s'adapter à une situation. Son cerveau a besoin de peu de temps sous l'influence des nanomachines ce qui lui permet de pouvoir rapidement enchaîner des mouvements.
- Son corps relâche plus facilement de l'adrénaline, lui permettant de faire face à la douleur avec plus de facilité.
- Les nanomachines peuvent relâcher des nutriments, lui permettant dans certaines missions de pouvoir rester allongée pendant maximum deux semaines sans bouger un seul pouce, et l'aident également à faire face au sommeil.
Ces nanomachines lui permettent en général de repousser les limites de son corps, mais les effets de la rechute sont très douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fiche] Sarah Araz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche] judoBoy
» [Fiche] jeune-demon et radine
» [Fiche] Sombre-Panda
» Fiche d'accueil et de présentation
» [Fiche] Pierman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lair's Legacy :: NHL :: Les fiches de personnage-
Sauter vers: